École et cinéma

École et cinéma démarre à l’automne 1994, de façon expérimentale dans une trentaine de salles repérées pour leur travail novateur en faveur du jeune public. C’est le début d’une aventure à hauteur d’enfant, vivante et exigeante, qui est aussi l’histoire d’un partenariat exemplaire entre culture et éducation. Les deux objectifs majeurs d’École et cinéma sont :

    • d’une part, la découverte de la salle comme lieu naturel du cinéma, lieu de pratique culturelle mais aussi de rencontre et de socialisation
    • d’autre part la découverte du cinéma comme art.

En somme, École et cinéma amène l’enfant, et la population adulte qui l’entoure, à trouver le chemin des salles et le goût de l’art du cinéma. Dans chaque département, deux coordinateurs, Cinéma et Éducation nationale, organisent la rencontre de deux mondes : celui de la salle de cinéma et celui de la salle de classe. Ils constituent les véritables chevilles ouvrières du dispositif.

Grâce à leur engagement, leur conviction, leur générosité et souvent leur obstination, le projet s’est étendu progressivement, classe après classe, école après école, cinéma après cinéma, ville après ville, département après département, à l’ensemble du territoire, sans perdre son âme. Aujourd’hui, École et cinéma est devenu le premier projet d’éducation artistique de France.

Une évaluation permanente d’École et cinéma

Bilan 2016/2017

  • 24 régions
  • 95 départements
  • 1 344 salles de cinéma (dont 46 circuits itinérants associés)
  • 39 611 classes/enseignants
  • 10 993 écoles
  • 954 742 élèves
  • 2 337 590 entrées

L’association réalise, chaque année, une étude quantitative et qualitative sur chaque département et au niveau national. Ce travail permet de recenser les problèmes et les réussites du déroulement d’École et cinéma sur le terrain.
Vous pouvez retrouver les différentes évaluations sur cette page.

Le cahier des charges national d’École et cinéma