Accueil

Actualités : 

DE ZERO DE CONDUITE A TOMBOY

Les enfants de cinéma  – Yellow Now / Côté cinéma

 Motivation

 De Zéro de conduite à Tomboy. Des films pour l’enfant spectateur est le projet éditorial d’une association d’éducation artistique à l’image, Les enfants de cinéma, en charge pendant près d’un quart de siècle – de 1994 à 2018 – du dispositif national « École et cinéma ». Elle a constitué au fil des années un patrimoine exceptionnel, et jusqu’ici inaccessible sur le marché du livre, de nombreux textes sur le cinéma, à travers des monographies sur des films de toutes époques et de tous pays, les Cahiers de notes sur …

Ces cahiers étaient destinés aux instituteurs engagés dans le dispositif, ils leur étaient offerts comme matériel pédagogique accompagnant les sorties de leurs classes au cinéma.

 En près de 25 ans d’une politique éditoriale exigeante, la collection de 112 Cahiers de notes a ainsi constitué une histoire et une traversée de l’art cinématographique, des origines jusqu’au cinéma le plus contemporain.

 L’ouvrage proposé aujourd’hui, articulé autour des « Points de vue », chapitres autonomes des Cahiers de notes, signés par leur auteur – professionnel du cinéma, universitaire, critique, écrivain – entend rencontrer un plus large public, parents, enseignants, étudiants et tous les amoureux du 7e art.

 La direction de l’ouvrage a été confiée à Hervé Joubert-Laurencin, professeur d’histoire et d’esthétique du cinéma à l’université de Paris Nanterre, spécialiste des écrits et de l’édition de cinéma, qui fut un membre actif de l’association depuis ses débuts.

Présentation

Les Cahiers de notes sur… ce sont 112 fascicules, petits cahiers verts, matériel pédagogique réservé aux instituteurs, consacrés à un film issu de la liste du dispositif national Ecole et cinéma. Les Cahiers ont disparu et ne sont plus, aujourd’hui, que des objets de collection.

Chaque cahier était confié à un auteur unique, spécialiste ou non du cinéma. Dans ces monographies, plusieurs pages étaient réservées à l’expression d’un « point de vue », celui de leur auteur, regard personnel sur l’œuvre envisagée.

Parmi ces 112 « points de vue », une trentaine ont été retenus pour constituer l’ouvrage aujourd’hui proposé.

Le choix des 30 titres a reposé sur le principe d’une mise en regard, deux par deux, des films, chacun s’enrichissant de la confrontation avec son voisin, créant ainsi de nouveaux points de vue, suscitant de nouvelles idées.

Une brève introduction de chaque couple de films – rédigée par Hervé Joubert-Laurencin – justifie leur sélection et leur mise en relation. Une double page de photogrammes, qui eux aussi se répondent, illustre à son tour les liens entre les films.

L’ouvrage, de 488 pages, présente un vaste panorama de la pensée du cinéma en France ces vingt-cinq dernières années.

Au sommaire

Avant-propos. « Trente films, trente points de vue sur le cinéma » par Carole Desbarats

Introduction. « La communauté qui vient » par Hervé Joubert-Laurencin.

 

Zéro de conduite de Jean Vigo, par Pierre Gabaston.

Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir, par Rose-Marie Godier

 

Les Aventures de Pinocchio de Luigi Comencini, par Hervé Joubert-Laurencin

Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami, par Alain Bergala.

 

Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang, par Alain Bergala.

La Nuit du chasseur de Charles Laughton, par Charles Tesson.

 

E.T. l’extraterrestre de Steven Spielberg, par Camille Girard.

L’Homme qui rétrécit de Jack Arnold, par Hervé Joubert-Laurencin.

 

La Planète sauvage de René Laloux, par Xavier Kawa-Topor

L’Etrange Noël de Monsieur Jack de Henry Selick, par Pascal Vimenet.

 

Le Petit Fugitif de Morris Engel, Ruth Orkin et Ray Ashley, par Alain Bergala et Pierre Gabaston.

La vie est immense et pleine de dangers de Denis Gheerbrant, par Denis Gheerbrant, Marie-Christine Pouchelle et Alain Bergala.

 

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki, par Hervé Joubert-Laurencin.

Quelque chose d’Alice de Jan Švankmajer, par Pascal Vimenet.

 

Jeux d’images. Sept courts métrages de Norman McLaren, par Marcel Jean

Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati, Carole Desbarats.

 

Bonjour de Yasujirô Ozu, par Bernard Benoliel.

La Croisière du Navigator de Buster Keaton, par Hervé Joubert-Laurencin.

 

Aniki-Bóbó de Manoel de Oliveira, par Patrick Straumann.

Le Kid de Charles Chaplin, par Carole Desbarats.

 

Les Pionniers du cinéma. 13 courts métrages, par Rochelle Fack.

La Jeune Fille au carton à chapeau de Boris Barnet, par Stéphane Goudet.

 

Les Aventuriers. Programme de courts métrages, par Bartlomiej Woznica.

Le Corsaire rouge de Robert Siodmak, par Michel Marie.

 

La Belle et la Bête de Jean Cocteau, par Jacques Aumont.

Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen, par Carole Desbarats et Marc Voinchet.

 

Nanouk l’Esquimau de Robert J. Flaherty, par Pierre Gabaston.

La Prisonnière du désert de John Ford, par Pierre Gabaston.

 

Le Passager d’Abbas Kiarostami, par Charles Tesson.

Tomboy de Céline Sciamma, par Charles Tesson.

 

  1. Les enfants de cinéma. Une expérience singulière…
  2. Les auteurs.
  3. Les 112 Cahiers de notes sur…
  4. Remerciements.
  5. Colophon.

 

Hervé Joubert-Laurencin est professeur d’histoire et esthétique du cinéma à l’université de Paris-Nanterre. Il a écrit ou traduit quinze ouvrages sur le cinéma, le théâtre et la poésie et douze Cahiers de notes sur… des films qu’il aime, avec Les enfants de cinéma. Il est traducteur et spécialiste de l’œuvre cinématographique, théâtrale, littéraire et politique de Pasolini. Il a aussi écrit sur le cinéma d’animation, dont, pour les Enfants de cinéma et Yellow Now, un livre sur Hayao Miyazaki. Il a édité les Écrits complets d’André Bazin aux éditions Macula (Paris) et réalisé un film sur cet écrivain de cinéma, Bazin roman (70 min., 2019) avec Marianne Dautrey.

 

 

 

 

 

 

 

Pour télécharger l’appel : Appel Les enfants de cinéma