Le dispositif

Le cahier des charges d’École et cinéma – Maternelle

Pour les coordinateurs

Nous demandons aux coordinateurs de :

Organiser deux séances annuelles pour les petites sections de maternelle, deux ou trois séances annuelles pour les moyennes sections de maternelle et trois séances annuelles pour les grandes sections de maternelle.

Mettre en place des formations et des prévisionnements de chaque film programmé et communiquer auprès des enseignants sur les outils pédagogiques proposés par Les enfants de cinéma. Dans le cadre du dispositif expérimental École et cinéma – Maternelle.

Choisir au moins deux films de la programmation parmi les films du catalogue École et cinéma – Maternelle. Le troisième film est un film au choix : ça peut être un film École et cinéma, un film vu dans le cadre d’un festival, un programme distributeur existant.

Répondre à l’évaluation envoyée par Les enfants de cinéma en fin d’année scolaire.

Distribuer les cartes postales École et cinéma – Maternelle pour que les enfants puissent les avoir au moment de la séance de cinéma.

Pour les exploitants

Nous demandons aux exploitants de :

Remettre les billets de la séance aux enseignants avant la fin de la projection Il est très important pour les jeunes élèves d’avoir un souvenir de ce moment, et pour les enseignants de s’en servir en classe afin d’expliquer qu’il s’agit d’une activité scolaire mais que s’ils retournent au cinéma en famille, ils seront à nouveau destinataires de ce petit coupon.

Présenter la salle, le dispositif de projection et les films (voir le document Accueillir en salle de cinéma des très jeunes spectateurs)

Ne pas mettre le son trop fort, les oreilles des petits sont bien plus sensibles que les nôtres. Dans le cadre du dispositif expérimental Maternelle et cinéma.

Faire le noir progressivement lors des premières minutes de projection Il ne faut pas plonger les enfants trop rapidement dans l’obscurité au risque de les effrayer. En même temps garder la lumière trop longtemps ne leur laisse pas le loisir de s’installer dans « l’ambiance » du programme. Il faut donc laisser la lumière jusqu’à ce que le film commence et l’éteindre doucement sur le tout début du film.

Limiter la jauge à 4 classes Quiconque a déjà assisté à la mise en place d’une projection pour des élèves d’école maternelle aura remarqué qu’il s’écoule au moins dix bonnes minutes entre les premiers arrivés et les derniers installés pour 80 enfants, et dix minutes pour des tout-petits c’est très long !

Programmer des films spécifiquement maternelle pour les enfants à partir de 3 ans hors-temps scolaire.

Inviter les parents non accompagnateurs à assister à la projection Afin de créer un lien fort entre les jeunes spectateurs, leurs parents et la salle cinéma et permettre un moment de partage. À de rares exceptions près, les parents ne savent pas qu’il existe des programmes spécifiquement conçus pour leurs enfants. Les inviter permettra de le leur faire découvrir et également de leur donner envie de prendre le chemin de la salle de cinéma avec leur enfant, sur le temps de loisirs.

Télécharger le cahier des charges d’École et cinéma – Maternelle

Télécharger le document fondateur d’École et cinéma – Maternelle

Télécharger la charte de l’accueil en salle de cinéma des très jeunes spectateurs

Télécharger une présentation d’École et cinéma – Maternelle et les programmes scolaires